Devenir ostéopathe animalier
31 mai 2017
L’ostéopathie et les nourrissons : Ce qu’il faut savoir
20 juin 2017
En voir plus

Devenir ostéopathe sans le bac

L’ostéopathe, professionnel de la thérapie manuelle, soigne les articulations et muscles endoloris. Pour exercer sa profession, il doit avoir suivi une formation d’ostéopathie agréée en cinq années. Mais est-il possible de devenir ostéo sans le bac ? On vous répond tout de suite.

Pas d’admission en formation d’ostéopathie sans le bac

Malheureusement pour ceux qui ne l’ont pas passé ou obtenu, le baccalauréat est obligatoire pour entrer en école d’ostéopathe. C’est le niveau minimum d’études requis pour prétendre à l’obtention d’un DO (Diplôme d’Ostéopathe).

Pour les titulaires du bac, les études d’ostéopathe se déroulent en 5 ans dans un des nombreux établissements de formation français. D’ailleurs, pour faire votre choix parmi les formations d’ostéopathie, pensez à regarder les titres et certifications qu’elles possèdent : le mieux est d’en sélectionner une qui délivre le titre d’ostéopathe homologué au niveau 1 et qui est inscrite au RNCP (répertoire national des certifications professionnelles). Ainsi, vous vous assurez que le centre que vous désirez intégrer est agréé par le Ministère de la Santé, ce qui est d’ailleurs exigé par la loi française.

Ne vous découragez pas : des solutions existent

Première solution pour les non-bacheliers : se motiver pour le devenir. Avoir son bac aujourd’hui, que ce soit pour intégrer une école d’ostéopathie autre, est indispensable. Si vous l’avez passé, mais raté, ne perdez pas espoir : vous y étiez presque.

Il peut être difficile de retourner sur les bancs du lycée, vous pouvez alors retenter votre chance en candidat libre. Concentrez vous sur les matières qui vous posent souci, et vous gagnerez facilement les points qu’il vous manquait lors du premier essai.

Si vous ne souhaitez pas passer un baccalauréat, mais tout de même travailler dans le secteur de la santé, il existe une dizaine de formations paramédicales accessibles sans condition de diplôme parmi lesquelles on retrouve :

  • La formation d’aide-soignant : Diplôme d’État (DE) délivré au bout de 10 mois. Ce cursus est accessible sur concours d’entrée dans plus de 500 écoles françaises agrées.
  • La formation d’auxiliaire de puériculture : les conditions d’admission et modalités sont les mêmes qu’en formation d’aide-soignant.

Enfin, vous pouvez vous tourner vers des formations professionnelles de massages bien-être (ou modelages du corps), à but non thérapeutique : elles ne nécessitent pas de niveau baccalauréat. Ces formations sont dispensées en écoles privées. Vous pouvez également être initié à ces pratiques grâce à un CAP en esthétique, accessible sans le bac.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *