Tout comprendre sur la réforme des écoles d’ostéopathie
17 septembre 2014
Diplôme d’ostéopathie belge : reconnu en France ?
19 mai 2017
En voir plus

Kinésithérapeute ou ostéopathe ?

La kinésithérapie et l’ostéopathie sont deux professions du domaine paramédical. Toutes deux étant consacrées à la thérapie manuelle, on a parfois du mal à les différencier. Voici un article qui vous aidera à savoir qui fait quoi !

La thérapie manuelle

Soigné est un art que maîtrisent à la perfection le kinésithérapeute et l’ostéopathe, grâce à des formations encadrées par le code la Santé. Tous deux sont des professionnels de la thérapie manuelle : cette technique s’adresse directement au corps par le toucher, dans l’objectif de soulager ou guérir un mal. Si ces deux praticiens ont pour outil principal leurs mains, ils ne les utilisent pas de la même manière.

Le kinésithérapeute

Le kinésithérapeute est un professionnel de la santé et de la gestuelle humaine qui traite une partie du corps (muscles, membre, articulation) pour soigner une pathologie. Il accompagne le patient par des manipulations et une rééducation. L’objectif est de réapprendre ou corriger un mouvement ou encore retrouver la mobilité entravée par un accident ou une maladie. En un mot, le kinésithérapeute est un rééducateur, comme le sont ses confrères orthophonistes, neuropsychologues et psychomotriciens. Le kiné exerce grâce à un diplôme d’État validé par le Conseil national de l’Ordre des masseurs-kinésithérapeutes.

L’ostéopathe

L’ostéopathe lui, traite le corps à travers un regard global : pour soulager un patient qui a des maux de ventre, il peut par exemple manipuler son dos. Étrange n’est-ce pas ? Si l’ostéopathie ne repose pas sur un fondement scientifique, il est prouvé que le corps humain peut être douloureux à un certain endroit, sans que la cause de cette douleur soit située à ce même endroit. Les soins prodigués par l’ostéopathe ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale, mais peuvent l’être par une mutuelle.

Formations différentes

Un ostéopathe ne peut pas, sans avoir suivi de formation pour cela, pratiquer la kinésithérapie, et vice-versa. Les études suivies pour ces deux domaines paramédicaux apportent un enseignement distinct. Cependant, de plus en plus de kinés se forment à l’ostéopathie, et l’inverse est vrai aussi. Ainsi ils peuvent allier ces deux techniques pour en tirer le meilleur et soigner au mieux le patient. Exit donc, l’idée que les ostéopathes sont les adversaires des kinésithérapeutes ! Ils sont deux professionnels aux méthodes complémentaires.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.