Qu’est-ce que la SFDO – Le syndicat Français des Ostéopathes

Qu’est-ce que la FEDEO – Fédération Nationale des Étudiants en Ostéopathie ?
17 septembre 2014
Qu’est-ce que l’AFO – L’association Française d’Ostéopathie
17 septembre 2014
En voir plus

Qu’est-ce que la SFDO – Le syndicat Français des Ostéopathes

Assurer la défense des droits, les intérêts matériels et moraux, la sécurité des patients… Créé en 2002, le SFDO (syndicat français des ostéopathes) a en effet de nombreuses missions. Il assure également le suivi législatif et réglementaire de la profession d’ostéopathe, entretien des rapports avec les pouvoirs publics, mais s’occupe également de mettre en oeuvre l’accès à la formation professionnelle.

Le syndicat français des ostéopathes a contribué à la législation de l’ostéopathie en France. Importée dans l’hexagone dans les années 50 depuis le berceau de l’ostéopathie en Europe qu’est l’Angleterre, cette pratique a connu de nombreuses mutations. La première organisation professionnelle destinée à défendre et promouvoir l’ostéopathie est fondée en 1973 : l’Association Française des Ostéopathes (AFDO). Depuis, cette association s’est transformée en syndicat professionnel avec la loi du 4 mars 2002. L’objectif était d’ancrer réellement l’ostéopathie parmi les pratiques médicales et le paysage de la santé français. Un an plus tard, le SFDO sera reconnu comme organisation représentative de la profession d’ostéopathe. En plus de devenir membre fondateur de la Fédération Française de l’Ostéopathie (FFO) en 2010, le SFDO a aussi un rôle d’encadrement de la formation et des conditions d’exercice de l’ostéopathie.

Défendre la profession

Le syndicat français des ostéopathes a pour principal but d’assurer la défense des droits, ainsi que des intérêts matériels et moraux de ses membres ostéopathes, tout en assurant la sécurité des patients. Le syndicat compte aujourd’hui 1 200 membres répartis dans toute la France : ces membres sont des praticiens en exercice exclusif de l’ostéopathie ayant suivi une formation adéquate. En défendant la profession d’ostéopathe, il tente d’obtenir auprès des pouvoirs publics l’amélioration de la réglementation de la profession et de promouvoir l’ostéopathie.

Faciliter l’accès à la formation professionnelle

Le site du SFDO dispose d’un annuaire de professionnels pour toute personne étant à la recherche d’un ostéopathe diplômé d’une formation de haut niveau, respectant le condé de déontologie de la Fédération Française d’Ostéopathie, consacrant exclusivement son activité professionnelle à la pratique de l’ostéopathie et suivant une formation professionnelle. En effet, le SFDO contribue à organiser cette formation continue : le syndicat met tout en oeuvre afin d’assurer le niveau de compétence des adhérents dans un souci de sécurité du patient. Elle référence sur son site internet la liste des établissements accrédités. Chaque ostéopathe du SFDO s’engage à valider 250 crédits formation FCO tous les 5 ans (soit 100 crédits formation de type FCO présentielle et 150 de type personnelle). Une attestation remise par l’organisme formateur et sera transmise au SFDO.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.