L’ostéopathie et les nourrissons : Ce qu’il faut savoir

Devenir ostéopathe sans le bac
19 juin 2017
Philippe Sterlingot : « D’ici 10 ans, l’ostéopathie va devenir une approche thérapeutique centrale en France »
28 juin 2017
En voir plus

L’ostéopathie et les nourrissons : Ce qu’il faut savoir

Nouvelle pratique faisant de plus en plus d’adeptes, l’ostéopathie se généralise petit à petit chez les pédiatres. Quels sont les bienfaits de cette rééducation manuelle pour nos nouveaux-nés? Cette pratique paramédicale comporte-elle des risques?

Une pratique qui fait ses preuves

Après neuf mois passés dans le ventre de sa mère, les nourrissons ont parfois du mal à agiter tous leurs membres. Cette compression se traduit par des coliques, une digestion difficile et très souvent des torticolis ou mauvais positionnement de la tête. Pas facile de tenir sa tête droite pour les nouveaux nés, elle est trop lourde à supporter.

Pour stimuler le corps de l’enfant et apprendre aux parents les gestes à adopter, le pédiatre ostéopathe propose des techniques et des manipulations manuelles. Après un diagnostic des dysfonctionnements, ce professionnel va adopter des gestes précis et délicats pour éveiller le corps du bambin sans le brusquer. Il va le stimuler, le masser, le faire bouger afin de restaurer la mobilité des muscles et des articulations.

Ainsi les tensions seront rééquilibrées et cela permettra à l’enfant d’adopter de meilleures positions. Concernant les problèmes de positionnement de la tête, l’ostéopathe exercera de légères pressions sur les articulations et les os reliés au cou dans le but de mobiliser ces vertèbres cervicales.

Tous ces gestes délicats sont montrés et expliqués aux parents du nourrison afin qu’ils puissent reproduire ces techniques à la maison. Consulter un pédiatre spécialisé dans l’ostéopathie permet donc de mieux connaître le corps de son petit et de pouvoir identifier les sources de son mal-être. La consultation d’un ostéopathe permet également de faire un suivi sur les différentes étapes d’apprentissage du nouveau-né jusqu’à la marche.

Quand consulter un pédiatre ostéopathe ?

Plusieurs raisons peuvent amener à la consultation d’un ostéopathe pour enfants :

  • si l’accouchement a présenté des difficultés particulières (comme une durée trop longue par exemple)
  • si le cordon bilical s’est enroulé autour du cou
  • si votre enfant est né prématurément
  • si les muscles de votre enfant sont crispés ( bras ou jambes trop raides)
  • en cas de régurgitations fréquentes
  •  si la tête ne tient pas droite
  • etc.

Dans tous les cas, l’avis d’un pédiatre est nécessaire avant la consultation d’un médecin ostéopathe spécialisé pour les nourrissons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *